Trappes de toit Gorter combinées avec une échelle, un escalier escamotable ou un escalier fixe L’aluminium anodisé est très résistant à la corrosion et confère ainsi une très grande soutenabilité aux trappes de toit

 

Le toit du collège Carolus Borromeus à Helmond intègre deux trappes de toit de Gorter. Fabriquées en aluminium, les deux trappes de toit à désolidarisation thermique présentent des dimensions de 1000 x 1500 mm. Ces trappes de toit sont livrées avec un système de verrouillage 3 points antieffraction.

 

Trappes de toit Gorter combinées avec une échelle, un escalier escamotable ou un escalier fixe

  • L’échelle coulissante est réalisée en aluminium anodisé avec 2 solides crochets, l’un étant verrouillable par cadenas afin d’exclure toute utilisation abusive.
  • L’escalier escamotable est livré avec un crochet de manœuvre et un œillet. Il comprend également un système de guidage et 2 garde-corps télescopiques, l’un étant verrouillable avec un cadenas non joint à la livraison.
  • L’escalier fixe présente des étriers de fixation permettant sa fixation au sol et dans l’ouverture du plafond. Il comprend deux garde-corps complets avec poteaux.

 

Montage des trappes de toit

Les trappes de toit et les escaliers / échelles sont montés et fixés séparément. Les trappes de toit et les moyens d’accès sont fabriqués en aluminium. Ainsi, les travaux de montage ne sont pas trop ardus et ne nécessitent dans la plupart des cas pas d’engin de levage, cela pour autant qu’il y ait suffisamment de place libre. L’aluminium anodisé est très résistant à la corrosion et confère ainsi une très grande soutenabilité aux trappes de toit.

>

+